Annonces Archivées Invitations Accueil Les clochers Imprimer la feuille d'annonces

En raison de l'expansion de l'épidémie du Corona virus, les évêques de Belgique décident ce jour de suspendre toutes les célébrations liturgiques publiques dans notre pays. Cette décision est effective dès ce weekend du 14 mars et restera en vigueur jusqu'au 19 avril inclus.

Les baptêmes et mariages religieux ne sont plus autorisés, même en cercle restreint.


Pour les autres rencontres et réunions pastorales, la plus grande prudence sera demandée.
Les églises demeureront ouvertes pour la prière ou la méditation personnelle.

Les évêques appellent les croyants à vivre ce carême comme un temps de prière, de conversion, de partage fraternel, et d'une plus grande attention à autrui.
Les textes bibliques habituels de la liturgie continueront à inspirer individuellement ou en famille notre progression vers Pâques.
Les sites web de Cathobel, Kerknet, KTO, RCF, Kerk en Leven, les célébrations en radio-tv, RTBF et VRT, les diffusions en live-streaming pourront y contribuer.

Les évêques expriment toute leur reconnaissance à tous ceux et celles qui mettent tout en œuvre pour arrêter l'extension du Covid19 et qui entourent de leurs meilleurs soins les personnes atteintes par la maladie.

Mesures sanitaires de l’Eglise catholique en Hainaut

pour lutter contre la pandémie de coronavirus

Informations complémentaires – 18 mars 2020


1° Célébrations des funérailles

Les évêques belges rappellent que les funérailles à l’église ne peuvent avoir lieu qu’en cercle très restreint,

càd avec seulement quelques proches parents dans l’église et à une distance suffisante les uns des autres.

Cette disposition s’avère parfois difficile à respecter et cause de tensions. Sans compter que certaines sociétés de Pompes Funèbres sont désormais en manque de personnel en raison du confinement des personnes malades. En dialogue avec la famille et les Pompes Funèbres, on peut décider de se limiter à accompagner la famille pour une prière d’adieu au cimetière.

Pour les familles qui le souhaitent, on peut proposer une célébration de commémoration à l’église qui aurait lieu pour la famille et les proches du défunt lorsque l’épidémie aura pris fin.


2° Ouverture des lieux de culte

Les lieux de culte peuvent rester ouverts, et la prière individuelle y est autorisée. Les principes d’une personne par 10 m2 et de garder ses distances doivent être respectés.


3° Cloches des églises

Les évêques demandent de faire sonner les cloches dans toutes les paroisses chaque dimanche à 9h55, le temps de la crise, en signe d’invitation à la prière et de solidarité avec les malades et les soignants.


4° Onction des malades et Viatique

Là aussi, il faut une extrême prudence si un prêtre est sollicité pour l’onction des malades, et les hôpitaux imposent un confinement strict. Le cas échéant, rappelons que le canon 1000 § 2 prévoit que, dans la célébration du sacrement des malades, l’onction d’huile puisse être faite non avec le pouce mais avec un instrument. Par ailleurs, la tradition de l’Eglise prévoit que, pour ceux qui s’apprêtent à vivre le grand passage, ce soit la communion eucharistique qui soit donnée en viatique. Elle peut être donnée aussi par un membre du personnel soignant.





5° Célébrations de la semaine Sainte, de Pâques et des sacrements de l’initiation chrétienne

Soyons lucides, les mesures prises hier risquent d’être prolongées. En conséquence, les évêques de Belgique ont décidé de supprimer toutes les célébrations publiques jusqu’au 19 avril inclus.

Des suggestions vous seront envoyées dans les jours qui viennent pour les célébrations de la Semaine Sainte et du Triduum pascal, ainsi que pour la messe chrismale et la distribution des huiles saintes.


6° Accompagner la prière des chrétiens

En ces temps difficiles, notre tâche de pasteurs est de continuer à accompagner tant les catholiques que tous les citoyens, et à leur manifester notre proximité humaine et spirituelle, dans des circonstances inédites qui interdisent toute proximité physique.



JUSTICE CLIMATIQUE POUR HAÏTI ET NOTRE MAISON COMMUNE !

Le Carême est un temps de conversion avant d’entrer dans la joie de Pâques.  La conversion à l’espérance de Pâques, c’est aussi entamer un chemin dans un monde qui nous appelle au changement pour protéger notre maison commune : changer nos modes de vie, de production, de consommation pour surmonter les défis écologiques et humains qui sont devant nous. Nos modes de vie très énergivores épuisent les ressources de la planète et affectent le climat. Et le climat à son tour affecte les récoltes des communautés paysannes et affament des millions de gens. Faisons confiance à l’appel du Christ et répondons par l’urgence de bâtir une solidarité internationale. « Nous avons besoin d’une conversion qui nous unisse » écrit le pape François dans Laudato Si’ (§ 13).

Le Carême de partage sera pour les communautés chrétiennes l’occasion de se mobiliser cette année aux côtés du peuple haïtien qui compte parmi les premières victimes du changement climatique. Nous voulons nous associer aux nombreuses voix qui, de par le monde, réclament la justice climatique. Osons ensemble remettre en cause les structures injustes qui appauvrissent et enchaînent. Aux côtés de nos partenaires haïtiens, mobilisons-nous : pas de justice climatique possible sans justice sociale, commerciale, fiscale,… sans justice tout court !

Protégeons les victimes des changements climatiques. Défendons les droits de celles et ceux qui nous nourrissent. Dénonçons l’impunité des multinationales.

Nous vous invitons durant la campagne de Carême de partage à signer et à faire signer dans vos communautés nos revendications sur l’affiche-pétition.

Marchons vers Pâques sur ce chemin de solidarité. Participer aux collectes de Carême, c’est faire de son don un signe de partage avec toute l’humanité. Transformons la clameur de nos partenaires haïtiens en espérance. Car à l’Haïti qui souffre répond l’Haïti qui résiste.

Bon et fécond Carême.


Au nom de l’équipe d’Entraide et Fraternité, Axelle Fischer, Secrétaire générale

Source : SUPPLÉMENT JUSTE TERRE ! N° 168























À situation exceptionnelle, appel exceptionnel. Les célébrations de Carême sont annulées. N’annulons pas la solidarité.

Nous espérons d’abord que vous et vos proches allez bien. Comprenant tout à fait la nécessité du confinement indispensable pour protéger la santé de tous, Entraide et Fraternité est en pensée fraternelle avec toutes les communautés chrétiennes. 

Les célébrations et les collectes du Carême de partage n'ont pas lieu. N’annulons pas pour autant notre solidarité avec les pays pauvres. Aujourd’hui plus que jamais, il est essentiel de vivre ce Carême comme un temps de prière, de conversion (ressources disponibles sur notre site) et de partage fraternel.

« Cette crise que nous traversons, écrit Mgr Delville, nous pousse à redécouvrir nos vraies valeurs : le sens de la relation sociale, le sens de la sobriété, le sens de notre interdépendance mondiale. (…) Qu’elle éclaire d’un jour nouveau nos projets et nos espoirs. » Parmi les projets porteurs d’espérance, il y a ceux en Haïti, soutenus par l’Église de Belgique à travers Entraide et Fraternité pour lutter contre la faim, la pauvreté et l’injustice.

Cette année, sans les collectes, les moyens vont cruellement nous manquer. Si nous ne faisons rien pour pallier cette situation exceptionnelle, nous estimons la perte financière à pas moins de 450.000 euros pour les projets. C’est énorme.

 Pour ceux qui préfèrent utiliser directement le n° de compte d’Entraide et Fraternité.


BE68-0000-0000-3434

Entraide et Fraternité

Rue du Gouvernement provisoire 32

1000 Bruxelles


Nos partenaires face au coronavirus !


Funérailles Pèlerinage de UP à Lisieux Imprimer le folder Imprimer le folder Inscription : Cliquez sur la photo L’Echo de nos Clochers Pâques 2020 Contact : minisite@doyenne-dour.be Le centre pastoral Le conseil pastoral Info refondation Accueil Message de Monseigneur Guy Harpigny 27 mars 2020 Message de Monseigneur Guy Harpigny 1 avril 2020

Annonces - Infos  de L’ U.P.R. des Hauts-Pays

Pastorale familiale tournai Semaine Sainte  toutes les célébrations religieuses publiques sont annulées.pdf